Vous êtes ici : Le monde Linux > Les bureaux Ubuntu > Ubuntu 20.04 (Gnome)

Choix du système :

Le bureau d'Ubuntu 20.04 (Gnome)

Si vous êtes passés par la page Les bureaux (généralités) vous avez une idée de ce qu'est un bureau informatique. Nous allons détailler ici celui d'Ubuntu 20.04 utilisant l'environnement de bureau Gnome en version 3, expliquer comment utiliser les différentes fonctions et comment modifier certains paramètres.

Le version d'Ubuntu 20.04 sera maintenue jusqu'en avril 2025.  Elle porte le nom de code Focal Fossa. Elle est disponible uniquement en version 64 bits (sauf pour certains paquets disponibles aussi en 32 bits).

Note : sur cette distribution la touche Windows du clavier est appelée touche Super. Pour garder la cohérence entre l'appellation dans Ubuntu et sur ce site, cette touche est également appelée Super sur cette page.

En savoir plus...

Les versions d'Ubuntu

Les versions d'Ubuntu (prononcez « oubountou ») sont basées sur la distribution mère Debian (prononcez « débiane »).

Ubuntu gère deux types de versions : les versions ordinaires, maintenues 9 mois et les versions dites LTS (pour long-term support), maintenues pendant 5 ans.
Une nouvelle version sort en principe tous les 6 mois, en avril (4e mois) et en octobre (10e mois) et sont répertoriées par un numéro et un nom de code.
Un numéro de version est constitué de l'année et du mois de sortie séparés par un point. Chaque version possède aussi un nom de code constitué du nom d'un animal (réel ou imaginaire) précédé d'un adjectif en anglais. Les initiales du nom et de l'adjectif sont identiques et suivent d'ordre alphabétique.

La version d'Ubuntu 20.04 est une version LTS et porte le nom de code Focal Fossa (soit « Fossa focal » en français). Le fossa est un mammifère carnivore de Madagascar.

retour au sommaire Vue d'ensemble

U-g_bureau

Le bureau Ubuntu 20.04 Gnome

L'illustration ci-contre (cliquez sur l'image pour l'agrandir) montre le bureau d'Ubuntu 20.04 Gnome. C'est l'aspect par défaut de ce bureau. Nous verrons dans cette page comment l'utiliser et comment le personnaliser pour le mettre à votre goût, car sous Ubuntu, presque tout est personnalisable.

Les principaux éléments (ou objets) visibles ici sont :

 (*) : un dock est une barre de lancement rapide d'applications par un seul clic sur l'icône la représentant.

retour au sommaire L'aide

U-g_guide_bureau

Le guide du bureau

U-g_aide

Les 2 formes de l'icône

Un clic sur l'icône d'aide ouvre la fenêtre du guide du bureau Ubuntu. L'icône change alors d'aspect : un point rouge est ajouté à sa gauche, comme le montre l'illustration à gauche ci-contre. Ce comportement est identique pour toutes les icônes du dock et permet de voir rapidement quelles applications sont ouvertes.

 Comme vous pouvez le voir sur l'illustration de droite, cette aide n'est que partiellement traduite en français.

En passant la souris sur le texte, à certains endroits le pointeur se change en une main, index pointé. En cliquant sur le texte à ce moment, vous pouvez parcourir la documentation qui est assez compète. Les flèches < et > en haut à gauche de la barre de titre permettent de retourner respectivement à la page visitée précédente ou suivante de la documentation.

L'outil de recherche U-g_recherchepermet de saisir des mots à rechercher dans cette documentation dans un champ qui apparaît lorsque vous cliquez dessus. Comme la documentation n'est pas entièrement traduite, les termes à chercher peuvent être parfois à saisir en anglais.

Le bouton  ouvre un menu dont le dernier élément Aide générale fournit une aide sur les applications de la distribution et sur les opérations les plus courantes.

retour au sommaire Le tableau de bord

U-g_tableau_bord

Le tableau de bord d'Ubuntu Gnome

U-g_activités

Vue des applications ouvertes

Le tableau de bord, situé en haut de l'écran est assez minimaliste, à l'image de cette distribution.

On distingue, de gauche à droite :

  1. le bouton Activités :  un clic sur ce bouton montre toutes les applications ouvertes et donne accès à un champ de recherche. L'illustration de droite montre un exemple d'affichage avec 2 applications ouvertes. Tout à droite sont visibles les espaces de travail. En passant la souris sur cette zone, vous pouvez l'agrandir et vous pouvez passer sur un autre espace de travail en cliquant dessus. Pour quitter ce mode, cliquez sur une des applications ou sur le bouton Activités qui fonctionne comme une bascule ;
  2. l'application dont la fenêtre est sélectionnée inscrit son nom à cette place dans le tableau de bord, accompagné d'un menu qui lui est spécifique, par exemple, ouvrir une nouvelle fenêtre ou un nouveau document ;
  3. l'horloge et le calendrier : un clic sur l'horloge montre le calendrier et d'éventuelles notifications ;
  4. le menu et ses icônes. Les icônes présentent visuellement l'état du réseau, le niveau du son et l'état de charge de la batterie. Un clic sur cette zone ouvre un menu permettant divers réglages et également d'éteindre l'ordinateur.

retour au sommaire Le menu

U-g_menu

Le menu d'Ubuntu Gnome

Un clic sur la zone notée 4 sur l'illustration du tableau de bord ouvre un petit menu permettant quelques réglages que nous allons détailler ici.

Détaillons les éléments du menu. De haut en bas, nous trouvons :

retour au sommaire Arrêter l'ordinateur

U-g_éteindre

Choix de l'action

U-g_menu_éteindre

Le menu pour éteindre l'ordinateur

Un clic sur l'élément Éteindre / Fermer la session ouvre le sous-menu qui offre plusieurs possibilités (voir l'image de gauche) :

retour au sommaire Le centre de contrôle

Comme pour de nombreuses distributions Linux, la presque totalité des réglages a été regroupée pour être accessible à partir d'une même fenêtre, appelée le centre de contrôle. Bien que ne soit pas un élément visible du bureau, c'est un élément très important pour gérer votre système d'exploitation et le personnaliser. Nous allons nous en servir tout au long de cette page.

Pour y accéder, cliquez sur l'élément Paramètres du menu ou faites un clic droit sur un endroit vide du tableau de bord, puis cliquez sur l'élément Paramètres du menu contextuel.

fond_écran

La fenêtre du centre de contrôle

Le panneau de gauche regroupe tous les éléments que vous pouvez paramétrer alors que la partie droite de la fenêtre regroupe les paramètres modifiables de l'élément sélectionné.

En plaçant le pointeur de la souris dans le panneau de gauche, vous pouvez faire défiler les éléments avec la molette. Si besoin, le panneau de droite peut aussi défiler avec la molette de la souris.

La barre de titre de la fenêtre affiche des boutons en rapport avec l'élément sélectionné si cela est nécessaire.
À titre d'exemple, sur l'illustration ci-contre, l'élément Arrière-plan est sélectionné et un bouton Ajouter une image... apparaît dans la barre de titre.

La loupe à gauche dans la barre de titre permet une recherche rapide d'un élément.

Le symbole > à la fin d'une ligne indique un sous menu. Un clic sur ces lignes bascule le panneau sur le sous menu. Vous revenez au panneau principal par un clic sur la flèche < de la barre de titre qui a alors remplacé la loupe.

retour au sommaire Le fond du bureau

Le fond du bureau (appelé aussi « bureau » pour simplifier) est recouvert d'une image, dite image d'arrière-plan ou fond d'écran (ou parfois papier-peint) que vous pouvez changer. Contrairement à d'autres distributions, il n'est pas prévu de pouvoir glisser des icônes représentant soit des parties du système (disques réseaux, vos documents...), soit des programmes, soit des données. Seuls la corbeille et le dossier utilisateur sont visibles sur le fond du bureau.

retour au sommaire Changer l'image de fond du bureau (fond d'écran)

fond_écran

Accès aux fonds d'écran

Dans le centre de contrôle, cliquez sur la ligne Arrière-plan ou faites un clic droit sur un endroit vide du bureau, puis cliquez sur l'élément Changer l'arrière-plan... du menu contextuel.

Quelques images vous sont proposées dans le panneau de droite. Dans la partie supérieure, vous voyez l’image de fond d'écran actuelle. Un simple clic sur une des images en-dessous remplace immédiatement l'image de fond.

Si vous préférez y mettre une image personnelle, cliquez sur l'élément Ajouter une image... de la barre de titre. Une fenêtre s'ouvre sur votre dossier Images où vous pouvez choisir une de vos images. Vous pouvez bien sûr vous déplacer dans vos dossiers pour choisir une image ailleurs que dans ce dossier par défaut.

Une fois l'image choisie, faites un double-clic dessus ou cliquez sur le bouton Ouvrir de la barre de titre pour l'ajouter à la liste des images. Il suffit ensuite de cliquer sur l'image de votre choix pou qu'elle s'affiche en fond d'écran.

Les images que vous avez ajouté comportent une croix en haut à droite pour les supprimer.

Vous pouvez également changer l'image de fond d'écran sans utiliser le centre de contrôle :

Paramètres d'images
image_Internet

Importer une image d'Internet

L'image importée d'Internet par le navigateur n'a pas forcément la même définition (le nombre de pixels), ni le même format (rapport hauteur / largeur) que votre écran. Avant de la télécharger, vous pouvez définir la façon dont elle s'affichera sur le fond d'écran (voir l'illustration de droite) en sélectionnant un élément dans le champ position de cette fenêtre :

retour au sommaire Ajouter des icônes sur le bureau

Comme dit plus haut, il n'est pas prévu de pouvoir ajouter des icônes sur le bureau. Les développeurs de GNOME trouvent qu'il n’est pas nécessaire de mettre des fichiers sur le bureau puisque vous pouvez facilement les rechercher par le bouton Activités et trouver les applications par l'icône icône_applications. C'est pour cela que le glisser-déposer sur le bureau ne fonctionne pas, ni le couper-coller sur le bureau.

Si vous voulez quand-même placer des fichiers sur le bureau, ouvrez le gestionnaire de fichiers, puis sélectionnez le fichier voulu et glissez-le dans le dossier Bureau du gestionnaire.

Si vous avez activé l'affichage de la création de liens symboliques dans le menu Préférences du gestionnaire, vous pouvez créer un lien symbolique du fichier, puis glisser ce lien dans le dossier Bureau.

Les fichiers placés sur le bureau s'affichent avec une icône correspondant à leur contenu.

Vous pouvez déplacer chaque icône sur le bureau en la glissant à l'endroit de votre choix.

retour au sommaire Les espaces de travail

Ubuntu 20.04 Gnome gère dynamiquement les espaces de travail. Contrairement aux autres distributions Ubuntu et Linux Mint qui en ont un nombre fixe par défaut, que l'on peut modifier par un paramétrage, cette distribution ajoute automatiquement un nouvel espace de travail sous l'espace actuel, dès qu'une fenêtre au moins est ouverte sur cet espace.

Vous pouvez passer d'un espace de travail au suivant en appuyant simultanément sur les touches Ctrl Alt et les touches flèches ou .  Les différents espaces de travail sont disposés verticalement et vous ne pouvez pas changer cette disposition.
Vous pouvez utiliser autant d'espaces de travail que vous voulez. Ce nombre n'est limité que par la taille mémoire disponible de votre ordinateur.

retour au sommaire Personnalisation du bureau

Le bureau d'Ubuntu 20.04 Gnome est en partie personnalisable. Nous allons voir ici les personnalisations les plus courantes.

retour au sommaire Activer le pavé numérique

Par défaut, le pavé numérique de cette distribution est activé.

Si ce n'est pas le cas sur votre ordinateur, vous pouvez l'activer en tapant les commandes suivantes dans un terminal, car cette opération ne peut pas se faire par l'interface graphique :

sudo -i pour passer en super-utilisateur ;

su gdm -s /bin/bash pour passer en utilisateur gdm (gdm est le gestionnaire de session de Gnome) ;

gsettings set org.gnome.desktop.peripherals.keyboard numlock-state true active le pavé numérique sur la fenêtre d’ouverture de session.

Puis fermez le terminal. Au prochain démarrage, le pavé numérique devrait être activé.

retour au sommaire Modifier la sortie de veille

Lorsque aucune activité n'est détectée pendant un certain temps, l'écran se met en veille et passe progressivement au noir. En même temps l'ordinateur est verrouillé, c'est à dire que pour la sortie de veille, votre mot de passe sera demandé. Ceci est le fonctionnement par défaut.
Si ce fonctionnement ne vous convient pas, vous pouvez le changer en modifiant les paramètres correspondants.

sortie_veille

Réglages du verrouillage de l'écran

Dans le centre de contrôle, cliquez sur la ligne Confidentialité puis sur la ligne Verrouillage de l'écran. L'illustration ci-contre montre les réglages disponibles :

Exemple : si vous réglez le délai de l'écran noir sur 5 minutes (premier champ) et celui du verrouillage automatique de l'écran sur 30 minutes (3e champ), l'ordinateur sera verrouillé au bout de 35 minutes sans activité. L'écran passe au noir au bout de 5 minutes, mais en bougeant la souris ou par appui sur une touche du clavier jusqu'à 30 minutes plus tard, l'ordinateur n'est pas verrouillé. Passé ce délai, il est verrouillé si la fonction de verrouillage (2e champ ci-dessus) est activée.

retour au sommaire L'horloge / le calendrier

retour au sommaire Apparence par défaut

horloge

Vue de l'horloge / calendrier

Par défaut, la date est affichée au milieu du tableau de bord sous la forme : jour mois heures:minutes.
Un clic sur la date montre le calendrier, comme sur l'illustration ci-contre, où le jour actuel est surligné, pour un repérage immédiat.

Vous pouvez vous déplacer dans le calendrier en cliquant sur les flèches entourant le mois, ou plus simplement, en utilisant la molette de la souris. Cette manipulation ne change pas la date de l'ordinateur.

retour au sommaire Régler la date / heure

date-heure

Fenêtre de réglage de l'heure locale

Par défaut votre ordinateur se met à l'heure dès qu'il est connecté à Internet. Il va alors chercher l'heure UTC sur un des serveurs de temps du réseau Internet qui donne l'heure d'une horloge atomique de référence. À partir de cette heure, il affiche l'heure locale en fonction du fuseau horaire choisi.

Pour un besoin particulier (par exemple si vous n'avez pas accès à Internet), vous pouvez désactiver cette fonction et mettre votre ordinateur à l'heure manuellement.  Pour cela, dans le centre de contrôle, cliquez sur l'élément Date et heure en bas de l'onglet Paramètres. Vous avez alors la possibilité de modifier divers paramètres (voir l'illustration de gauche) :

D'autres formats d'affichage de la date sont possibles par le terminal ou en téléchargeant l'éditeur Dconf.

retour au sommaire Modifier les sons système

Sur certains évènements, le système émet un son qui peut être agaçant à la longue. Vous pouvez modifier ce son, voire le supprimer.
Dans le centre de contrôle, cliquez sur l'élément Son de l'onglet Paramètres.

Dans l'onglet de droite, le champ Niveaux de volume permet d'ajuster le volume des sons émis par le système. Par défaut, le curseur est sur la position zéro (tout à gauche), mais cela signifie que le volume sera le même que le volume général, présenté dans le champ Volume système qui est également réglable directement par le menu du tableau de bord.

Pour désactiver les sons système, il faut bouger le curseur des sons système et le positionner à zéro (tout à gauche).

Le son émis par des évènements peut être choisi dans une gamme très réduite de sons présentés dans les boutons du champ Son d'alerte : Par défaut, Aboiement, Goutte d'eau, Verre et Sonar. Un clic sur le bouton correspondant joue le son. Il n'est pas possible de ne sélectionner aucun de ces sons. Pour ne pas entendre de son système, il faut mettre le volume correspondant à zéro.

retour au sommaire Modifier l'aspect des fenêtres

Les fenêtres ont un aspect par défaut qui dépend du thème choisi. Pour le modifier, cliquez sur l'élément Apparence du centre de contrôle.

Vous pouvez choisir entre 3 thèmes présentés dans le champ Couleurs de fenêtre :

thèmes fenêtres

Les thèmes des fenêtres : clair, standard, foncé

L'illustration ci-contre montre le rendu des 3 thèmes sur une partie de la fenêtre du traitement de texte LibreOffice Writer. De gauche à droite sont illustrés les thèmes clair, standard et foncé.

retour au sommaire Modifier le dock

Le dock regroupe quelques applications par défaut. Les applications en cours d'exécution s'y inscrivent également jusqu'à ce qu'elles soient fermées. Il ressemble en cela à un tableau de bord présent dans d'autres distributions Linux.

retour au sommaire Paramétrer le dock

Accédez au centre de contrôle pour paramétrer le dock et cliquez sur l'élément Apparence. Les réglages dans la zone Dock sont les suivants :

réglages_dock

Paramétrage du Dock

retour au sommaire Ajouter des favoris

Les icônes présentes en permanence dans le dock représentent des applications et sont appelées des favoris. Vous pouvez y ajouter des applications que vous utilisez souvent, ce qui évite d'aller les chercher dans la liste des applications disponibles par un clic sur l'icôneicône_applicationsdu dock.

ajout_favoris

Ajout d'une application dans le dock

ajout_favoris

déplacer
un favori

Pour ajouter une application dans le dock, cliquez sur l'icône icône_applicationspour voir la liste des applications disponibles. Pour illustrer cette opération, choisissons l'application de capture d'écran que j'utilise souvent pour générer les images de ce site. Cette application se trouve dans la liste des utilitaires qui regroupe automatiquement plusieurs programmes de ce type.

Faites un clic droit sur l'application, puis dans le menu contextuel, cliquez sur l'élément Ajouter aux favoris comme indiqué sur l'illustration de gauche.

L'icône de l'application est ajoutée en bas du dock.

Vous pouvez la déplacer par un glisser-déposer dans le dock (voir l'illustration de droite).

Pour enlever cette application du dock, faites un clic droit sur son icône et cliquez sur l'élément Enlever des favoris dans le menu contextuel.

retour au sommaire Mises à jour

fenetre_maj

La fenêtre du gestionnaire de mises à jour

U-g_gestionnaire_maj

L'application gestionnaire de mises à jour

Le système vérifie périodiquement la disponibilité des mises à jour. S'il en trouve de disponibles, la fenêtre du gestionnaire de mises à jour s'affiche et propose de les installer (illustration de gauche).

Si vous voulez voir si des mises à jour sont disponibles sans attendre la vérification automatique, cliquez sur l’affichage de la liste des applicationsicône_applications, puis sur l'icône du gestionnaire de mises à jour (icône entourée de rouge sur l'illustration de droite).

Il recherche les mises à jour disponibles et affiche la même fenêtre que sur l'illustration de gauche.

Cette fenêtre dispose de 3 boutons :

retour au sommaire Configurer les mises à jour

param_maj

Configuration des mises à jour

Un clic sur le bouton Paramètres... ouvre la fenêtre de configuration des mises à jour sur l'onglet Mises à jour. qui n'est que partiellement traduite.

Vous pouvez gérer la périodicité de vérification automatique des mises à jour. Les réglages par défaut sont optimisés, mais vous pouvez les modifier à votre convenance :

retour au sommaire Effectuer la première mise à jour

fen_maj_détails

Les mises à jour trouvées

téléchargement_maj

Fenêtre des téléchargements

téléchargement_maj_détails

Détail des téléchargements

Dans la fenêtre du gestionnaire de mises à jour, si vous cliquez sur le champ Détail des mises à jour, vous pouvez visualiser les mises à jour disponibles classées en mises à jour de sécurité et autres mises à jour (voir l'illustration de gauche).

Vous pouvez décocher individuellement chaque mise à jour pour éviter son installation, mais, sauf cas particulier, il est préférable de toutes les installer. Les mises à jour précédées du signe ▶ peuvent être dépliées pour voir leur contenu détaillé.

De même, en cliquant sur Description technique, vous pouvez voir le détail de la mise à jour sélectionnée par un clic sur un élément de la liste des mise à jour, en particulier les numéros de versions installée et disponible.

Pour leur installation, cliquez sur le bouton Installer maintenant. Votre mot de passe est demandé, comme à chaque fois qu'il y a une modification du système d'exploitation.

La mise à jour se passe en deux temps : les fichiers sont d'abord tous téléchargés, puis ils sont installés. Vous pouvez suivre toutes ces opérations en cliquant sur le libellé Détails lors du téléchargement des fichiers (voir les illustrations à droite) ou lors de l'installation des logiciels.

maj_redemarrage

Redémarrage après mise à jour

La première mise à jour peut être assez longue (plusieurs minutes) s'il y a de nombreux paquets à télécharger. Elle dépend aussi du débit de votre ligne Internet.

Une fois l’installation terminée, le redémarrage de l'ordinateur peut être nécessaire, comme indiqué sur l'illustration de droite. Dans ce cas, vous pouvez quand même continuer à travailler sans redémarrer. Les mises à jour seront simplement prises en compte au prochain démarrage de l'ordinateur.

retour au sommaire Fonction réseau

Par défaut si l'ordinateur est branché sur le réseau local, il peut voir les autres ordinateurs du réseau et leurs dossiers partagés. Par contre, si vous voulez partager des fichiers avec les autres ordinateurs il faut installer un logiciel de partage de dossiers et d'imprimantes appelé samba.

retour au sommaire Installer Samba

Comme souvent sous Linux, il y a plusieurs façons d'installer un logiciel. Voici deux méthodes pour installer Samba.

Avant de commencer, vérifiez que l'ordinateur est relié à la box, par liaison filaire (câble Ethernet) ou en Wifi, pour pouvoir accéder à Internet et télécharger le logiciel.

Installation directe
samba_direct

Accès direct au service Samba

Faites un clic droit sur un dossier que vous voulez partager. Dans le menu contextuel, cliquez sur l'élément Partage réseau local.

installation_samba

Installation du logiciel Samba

Une fenêtre de partage de dossier s'ouvre. Cliquez sur la case Partager ce dossier.  Comme le service de partage de dossiers n'est pas installé, un autre fenêtre propose son installation (voir l'illustration ci-contre à gauche).

Cliquez sur le bouton Installer le service. Après un court instant, une nouvelle fenêtre demande confirmation pour installer un programme supplémentaire (voir l'illustration de droite). Comme cette installation modifie le système d'exploitation, votre mot de passe est demandé. Entrez votre mot de passe pour permettre l'installation.

Le logiciel s'installe et dans la fenêtre d’installation vous pouvez voir les différentes étapes (chargement des paquets et leur installation).

 Installation en ligne de commande

Lancez le terminal, soit par un clic sur son icône dans le dockicône_terminal, soit par le raccourci clavier et tapez la commande :

sudo apt-get install samba, puis votre mot de passe et confirmez l'installation.
(Vous pouvez copier la commande ci-dessus et la coller par un clic milieu dans le terminal ou par le raccourci clavier).

À la fin de l'installation, vous pouvez fermer le terminal. 

retour au sommaire Partager un dossier

Après l'installation de Samba, vous pouvez partager des dossiers.

partage_dossier

Fenêtre de partage de dossier

Lancez le gestionnaire de fichiers et faites un clic droit sur le dossier à partager. Cliquez sur l'élément Partage réseau local du menu contextuel pour ouvrir la fenêtre de partage de dossier. Cochez la case Partager ce dossier (voir l'illustration ci-contre à gauche).

Les champs de la fenêtre de partage sont alors accessibles :

Une fois votre choix effectué, cliquez sur le bouton Créer un partage pour terminer le partage du dossier sur le réseau local.

Si vous voulez que les utilisateurs du réseau local puissent seulement voir et copier les fichiers du dossier partagé, ne cochez que la première et la dernière case de cette fenêtre.

icône_partage

Changement d'icône :
à droite, dossier partagé

L'icône d'un dossier partagé est modifiée pour indiquer le partage, comme sur l'illustration ci-contre : à gauche le dossier Images non partagé dans le gestionnaire de fichiers en mode vue en liste et à droite, le même dossier une fois partagé.

Pour supprimer un partage, faites un clic droit sur le dossier partagé et cliquez sur l'élément Partage réseau local du menu contextuel, puis décochez la case Partager ce dossier.