Vous êtes ici : Les éléments de base > Les bureaux (généralités)

Choix du système :

Les bureaux (généralités)

Le bureau, ou plus exactement l'environnement de bureau, est un logiciel qui permet d'utiliser plus facilement l'ordinateur à travers une interface graphique, au lieu de taper des commandes au clavier.

Analogie du bureau

Par analogie avec un bureau physique, on peut y trouver l'équivalent informatique des entités d'un bureau, telles que : des dossiers ou classeurs (encore appelés répertoires) qui peuvent contenir des documents (aussi nommées fichiers), une corbeille (ou plusieurs) qui peut être vidée et où l'on peut récupérer des documents (tant qu'elle n'est pas vidée), une calculatrice, un bloc-notes.

L'analogie ayant ses limites, d'autres entités purement informatiques ont dû être créées, sans équivalent physique du bureau.
Pour ouvrir un document physique, vous prenez ce document en main et l'ouvrez à la page voulue pour le lire ou y apporter des annotations, mettre un signet pour la retrouver plus facilement, etc.
L'équivalent informatique des actions précédentes consiste à ouvrir le document (en cliquant dessus à l'aide de la souris par exemple) dans une fenêtre. Cette fenêtre comporte un système de défilement des pages et de grossissement (effet zoom). Un menu permet d'effectuer des modifications sur le document et de les enregistrer.
Les termes en gras n'ont pas d'équivalent physique du bureau.

Les composants de l'interface graphique

L'interface graphique d'un bureau informatique est constituée de plusieurs composants de base, appelés widgets ou parfois gadgets en français, que l'on retrouve dans les différents systèmes d'exploitation sous des formes quasi similaires.

Les composants de bases sont essentiellement :

Dans les pages suivantes nous allons détailler les deux premiers composants énumérés ci-dessus, à savoir les fenêtres et les boites de dialogue.
Nous verrons aussi à la page Les outils... quelques outils présents sur tous les bureaux : la corbeille, la calculatrice (appelée aussi calculette), un outil de capture d'écran, un éditeur de texte.

Les bureaux Windows et Linux

Dans les systèmes d'exploitation Windows, à chaque version est associée une interface graphique particulière.  L'environnement de bureau est incorporé au système d'exploitation et est peu modifiable.

Dans les systèmes Unix, dont Linux en particulier, l'environnement de bureau est séparé du système d'exploitation. Grâce au système de fenêtrage X, non seulement plusieurs environnements de bureau sont disponibles, mais ils sont aussi interchangeables et personnalisables. Ils sont aussi indépendants de la version, même si un environnement par défaut est livré avec chaque version (comme Gnome pour Ubuntu 20.04 par exemple). Nous essaierons ici de montrer les principaux environnements : KDE, GNOME, MATE, Cinnamon, Xfce, LXQt.

Quel que soit l’environnement de bureau, on retrouve des « objets » communs : icônes, fenêtres, menus, système de pointage (souvent la souris), ainsi que des « composants » communs (nommés widgets en anglais) : boutons, cases à cocher, ascenseurs...

Accès direct aux bureaux

En cliquant sur les images ci-dessous, vous accédez directement aux bureaux correspondants.