Vous êtes ici : Les éléments de base > Les fenêtres

Choix du système :

Les fenêtres

Nous allons ici détailler les principaux éléments d'une fenêtre en général. Tous les éléments décrits ici ne sont pas obligatoirement présents sur chaque fenêtre.

Une fenêtre classique

fenêtre

Exemple d'une fenêtre d'un traitement de texte.

L'exemple ci-contre représente la fenêtre principale du traitement de texte Microsoft Word, version de 2003 sous le système d'exploitation Windows XP. J'ai choisi cet exemple car les différents éléments sont bien différenciables. La tendance actuelle des stylistes de l'informatique est de ne plus montrer la séparation des différentes zones des fenêtres, ce qui peut être plus agréable à l'œil mais nettement moins didactique.

Sur l'illustration, nous pouvons voir les principaux éléments, de haut en bas :

  1. la barre de titre ;
  2. la barre de menus ;
  3. une barre d'outils. Certaines fenêtres peuvent avoir plusieurs barres d'outils disposées sous la barre de menus comme ici ou en bas de la fenêtre, au-dessus de la barre d'état, voire sur les côtés de la fenêtre ;
  4. un menu ouvert par un clic gauche de la souris ;
  5. un menu contextuel qui s'ouvre sur un clic droit de la souris ;
  6. la zone « utile » de la fenêtre ;
  7. la barre d'état qui donne différentes indications sur l'état de la fenêtre. Ces indications dépendent du logiciel qui gère la fenêtre ;
  8. les barres de défilement ou ascenseurs.

Sous Windows certaines fenêtres d'application sont redimensionnables. Pour cela il faut placer le pointeur de la souris sur un bord ou un angle de la fenêtre jusqu'à ce qu'il prenne la forme d'une double flèche. Il faut alors maintenir le bouton gauche enfoncé tout en glissant la souris jusqu'à l'endroit voulu puis relâcher le bouton.

Sous Linux, la quasi totalité des fenêtres est redimensionnable par le même procédé. Seule la forme du pointeur change : il prend la forme d'une flèche dans un angle ou sur un bord suivant l'endroit de la fenêtre pointé par la souris.

Les principaux éléments

La barre de titre

boutons fenêtre

Boutons de la barre de titre

L'illustration ci-contre montre 3 exemples de boutons de la barre de titre d'une fenêtre, de haut en bas : sous Windows XP, sous Linux Mint 20 Cinnamon et sous Ubuntu 16.04 gnome-flashback.

Le bouton en forme de croix ferme la fenêtre, équivalent du menu Fichier → Quitter ou des touches Alt F4.

Le bouton en forme de rectangle (ou de double flèche sous Linux Mint) permet d'agrandir la fenêtre pour qu'elle recouvre tout l'écran. Lorsqu'elle est dans cet état, un clic sur ce bouton la redimensionne à sa valeur précédente. Pour réduire ses dimensions, il faut placer le pointeur de la souris dans un angle de la fenêtre ou sur un bord jusqu'à ce qu'il change de forme et appuyer sur le bouton gauche de la souris en tirant vers l'intérieur de la fenêtre.

Enfin le bouton en forme de tiret réduit la fenêtre dans la barre des tâches, en bas de l'écran. Un clic sur l’icône de la fenêtre dans cette barre des tâches ouvre la fenêtre telle qu'elle apparaissait avant sur le bureau. Elle n'était pas fermée, mais réduite (on dit aussi icônifiée).

Pour déplacer la fenêtre, il suffit de placer le pointeur de la souris dans la barre de titre puis de déplacer la souris en maintenant le bouton gauche enfoncé (glisser-déposer).

Un clic droit sur la barre de titre ouvre un menu contextuel qui permet différentes actions en fonction des systèmes d'exploitation.

Sous Windows
menu_titre_W10

Le menu sous Windows 10

Sous Windows, toutes versions confondues, le menu contextuel ne fait que doubler les actions des boutons de la barre de titre.

Les éléments grisés ne sont pas accessibles car la configuration de la fenêtre ne permet pas d'effectuer l'action correspondante.

Sous Linux

Sous Linux, toutes les distributions offrent de base plusieurs bureaux virtuels, souvent quatre par défaut appelés espaces de travail.
De plus le gestionnaire de fenêtres autorise différents types de visibilité sur les fenêtres. Le menu de la barre de titre tient compte de ces possibilités.

menu_titre_Ubuntu_20_mate

Le menu sous Ubuntu Mate 20.04

menu_titre_LM18_xfce

Le menu sous Linux Mint Xfce

On retrouve les éléments du menu correspondant aux boutons de la barre de titre (Réduire, Maximiser et Fermer).

L'élément Déplacer « colle » la souris à la fenêtre qui se déplace en fonction de la position de la souris. Un clic sur le bouton gauche « libère » la fenêtre de la souris.

L'élément Redimensionner place la souris sur un coin de la fenêtre correspondant à la direction de son premier déplacement et agrandit ou réduit la fenêtre en fonction du déplacement de la souris. Un clic sur un des boutons libère la souris.

Le gestionnaire de fenêtres permet d'imposer qu'une fenêtre soit toujours au-dessus des autres en cas de superposition, ce qui est obtenu par un clic sur l'élément nommé Au premier plan (Ubuntu) ou Toujours au-dessus (Linux Mint). Un autre cilc sur cet élément supprime cet effet.

L'élément Toujours sur l'espace de travail visible permet de voir la fenêtre sur chaque espace de travail, positionnée au même endroit. Pour supprimer cet effet, vous devez cliquer sur l'élément Seulement sur cet espace de travail. Sous Linux Mint Xfce, c'est le libellé de l'élément qui change à chaque clic dessus.

L'élément Déplacer vers un autre espace de travail ouvre un sous menu indiquant tous les espaces de travail disponibles. En sélectionnant l'un des espaces, vous déplacez directement la fenêtre sur cet espace.

Sur l'interface graphique Xfce, le menu offre plusieurs possibilités supplémentaires :

  • minimiser d'un seul clic toutes les autres fenêtres de l'espace de travail visible ;
  •  placer une fenêtre sous toutes les autres ;
  • enrouler la fenêtre : dans ce cas seule la barre de titre reste visible.

La barre de menus

barre_menu_classique

Barre de menu classique

Classiquement la fenêtre principale d'un logiciel a une barre de menus située sous la barre de titre.

L'illustration de gauche montre ce type de barre que l'on retrouve dans la plupart des fenêtres sous Windows ou sous Linux. Sur cette vue, le menu Fichier est ouvert montrant une partie de ses éléments.
Certains éléments sont grisés pour montrer qu'ils ne sont pas accessibles. En général les éléments inaccessibles sont dus au contexte du logiciel. Sur cet exemple aucun document n'a été ouvert et il n'est donc pas possible de le fermer ou de l'enregistrer.

Parfois certains éléments du menu nécessitent d'adjoindre d'autres fonctions au logiciel (appelés plugins ou extensions) pour les rendre accessibles.

Lorsqu'un élément du menu peut être atteint par un raccourci clavier, il est indiqué à droite de l'élément.

Lorsqu'un élément du menu ouvre une fenêtre de dialogue, son libellé se termine par « ... ».

barre_menu_ruban

Barre de menu sous forme de ruban

Dans les dernières versions de certains logiciels édités par Microsoft, la barre de menus classique est remplacée par un menu sous forme de ruban. Ceci permet de montrer la plupart des éléments du menu sous forme « graphique + texte » mais mélange la barre de menus avec la barre d'outils et a l'inconvénient d'occuper en permanence une plus grande surface de l'écran. L'idée était d'accéder directement aux fonctions les plus utilisées mais les personnes habituées utilisent de préférence les raccourcis claviers pour ces fonctions. Ces raccourcis ne sont d'ailleurs plus mentionnés dans le ruban par manque de place. Pour les voir apparaître, il faut laisser la souris stationner dessus.

W10_ruban

Afficher / masquer le ruban sous Windows 10

Les deux illustrations montrent, à gauche une partie de la barre de menus « classique » du logiciel Publisher version 2003 de la suite bureautique de Microsoft et à droite la version 2010 du logiciel Word de cette même suite.

Sous Windows 10 le ruban peut être caché dans la plupart des applications pour gagner de la place sur l'écran. Dans ce cas il n'apparaît que lors d'un clic sur le menu. Pour le cacher, cliquez sur la flèche à droite de la barre de menus, comme sur l'illustration ci-contre. Un second clic sur la flèche affiche le ruban en permanence.

Les barres de défilement

barres_defilement

Deux exemples d'ascenseurs

Les barres de défilement associées aux fenêtres, souvent appelées « ascenseurs » peuvent être horizontales ou verticales comme illustrées par la figure ci-contre. Au fil du temps leur style a évolué avec la tendance actuelle qui est d'estomper la séparation de ses différents éléments. Sur certains systèmes et pour différents logiciels elles peuvent n’apparaître que lorsque la souris passe dessus.

Quel que soit leur graphisme, elles contiennent toujours les éléments suivants :

  1. le bouton « flèche haute » permet de faire monter la zone utile de la fenêtre d'une unité à chaque clic de souris dessus. L'unité dépend du contenu de cette zone. Pour une fenêtre contenant du texte, l'unité peut être la hauteur d'une ligne, pour un tableur, l'unité est en général la hauteur d'une cellule, etc.
  2. le curseur permet en plaçant le pointeur de la souris dessus et en maintenant le bouton gauche enfoncé de faire monter ou descendre le contenu de la fenêtre. Si le contenu de la zone utile tient dans la partie visible, le curseur peut ne pas être affiché car dans ce cas il n'est pas utile. L'ascenseur correspondant peut être entièrement masqué.
  3. la zone de coulissement du curseur permet de montrer directement une autre partie de la zone utile de la fenêtre en cliquant dessus sans provoquer de défilement.
  4. le bouton « flèche basse » permet de faire descendre la zone utile de la fenêtre d'une unité à chaque clic de souris dessus. Son action est le pendant du bouton 1. Parfois ces deux boutons sont placés en bas de l'ascenseur, ce qui est moins intuitif mais permet l'accès à ces fonctions par un déplacement minimal de la souris.
  5. dans certains logiciels des boutons particuliers supplémentaires peuvent être ajoutés aux ascenseurs. Sur l'illustration, ces boutons de l’ascenseur de droite permettent l'accès direct aux pages précédente et suivante du document dans le traitement de texte Word.